• Les Minions de Kyle Balda et Pierre Coffin

    Les Minions de Kyle Balda et Pierre Coffin

    Bon j'ai longtemps hésité à aller le voir sans les enfants celui-là, j'avais peur que l'humour ne soit pas équitablement réparti sur la durée du film... et ce fut le cas !

    Alors il y avait bien évidemment plusieurs enfants dans le cinéma mais à part sur la fin je ne les ai pas entendu plus rire que moi, une ou deux fois seulement avant ça.

    Il se regarde bien, même si on ne rigole pas trop (on aimerait finalement plus regarder les muscles et les strip-teases de Channing Tatum ou de Matt Bomer que ces adorables bonhommes jaunes !)

    Les Minions de Kyle Balda et Pierre Coffin

    On aime leur langage qui s'apparente souvent à de l'espagnol (tou é bella como la papaya), leurs frasques, mais le plus intéressant finalement se trouve dans la bande annonce.

    Un point bonus pour la BO avec les Beatles (Revolution) ou encore You really Got Me de The Kinks et même My Generation de The Who, tout à fait le genre de musique que j'aime mais, oui il y a un mais on a pas eu l'honneur d'entendre "Under pressure" de Queen comme dans la BA et là je suis déçue, déçue...                             

    (Mes enfants auraient sûrement mis une meilleure note, on verra ce qu'ils en pensent...)

    Les Minions de Kyle Balda et Pierre Coffin

    Synopsis :

    A l'origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune, les Minions ont évolué au cours des âges au service de maîtres plus abjectes les une que les autres. Les disparitions répétitives de ceux-ci, des tyrannosaures à Napoléon, ont plongé les Minions dans une profonde dépression. Mais l'un d'eux, prénommé Kevin, a une idée. Flanqué de Stuart, l'adolescent rebelle et de l'adorable petit Bob, Kevin part à la recherche d'un nouveau patron malfaisant pour guider les siens.

    Nos trois Minions se lancent dans un palpitant voyage qui va les conduire à leur nouveau maître : Scarlet Overkill ( doublé par Marion Cotillard ) , la première superméchante de l'histoire. De l'Antarctique au New York des années 60, nos trois compères arrivent finalement à Londres, où ils vont devoir faire face à la plus terrible menace de leur existence : l'annihilation de leur espèce. 


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :